Que faire en Juin ?

Plutôt fraises ou framboises ?

7 juin 2018

On est fou… de fraises et de framboises ! Faciles de culture, ces deux petits fruits ont une côte d’enfer ! Il faut dire qu’elles sont bonnes, sucrées, plus ou moins acidulées les fraises et les framboises de nos jardins !

Bon ok, il y a quelques attentions à leur porter. Mais finalement, ce n’est pas grand-chose comparé au plaisir des papilles ! Le premier principe est de retenir que plus votre plante est exposée au soleil, plus vos fruits seront sucrés même ceux acidulés.

 

Côté culture des fraises

On cultive les fraises de préférence sur une petite butte de terre recouverte d’une toile de paillage, recouverte à son tour de paillettes de lin ou de chanvre que les limaces désertent. Les fraisiers sont des végétaux gloutons, le sol sera épuisé de ces nutriments rapidement, il vous faudra donc les remplacer tous les 4 ans. Si vous optez pour une culture en pot, vos fraisiers vont avoir besoin d’un apport d’engrais naturels régulièrement. Au bout de la deuxième année de culture, les pieds-mères vont donner de petits fraisiers rattachés par une longue tige. Ce sont des stolons. Préférez couper ce ‘cordon ombilical’ pour donner toutes les chances à bébé-fraisier de se développer comme un grand et de produire ainsi ses propres fruits.

 

Culture des framboises

Côté framboisiers, chaque année verra sortir de terre de nouvelles tiges. Il suffit de couper les vieilles tiges sèches pour laisser la place aux jeunes qui vont produire à leur tour. Si vous cultiver en pot, prévoyez un gros contenant afin que la plante puisse ‘avancer’ à son aise et continuer à produire.

Les deux espèces comportent des variétés remontantes ou non-remontantes. Cette notion fait appel à la sève qui remonte ou pas, dans la plante. Du coup, les ‘non-remontantes’ donnent des fruits en une seule fois entre juin et juillet. Les ‘remontantes’ donnent plusieurs récoltes qui s’étalent entre juin et jusqu’aux premières gelées automnales.

En confiture, en tarte, en crème glacée, en smothie, en sirop, au sirop, séchée, à l’eau de vie ou en liqueur, congelée tout rond, à la croque au sucre, avec de la crème liquide ou bien de la  chantilly… Régalez-vous, mais pensez déjà à faire quelques transformations. Il est quasi certain que vous allez adorer replonger dans les saveurs d’été en plein cœur de l’hiver…

Vous pourrez être intéressé par ceci

Pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :