Que faire en septembre

Comment récolter et conserver vos graines

24 septembre 2020

1. Pourquoi récolter ses propres graines ?

Récolter ses graines afin de replanter vos légumes d’une année sur l’autre n’a pas seulement l’avantage économique de vous éviter d’en racheter. C’est aussi le moyen, grâce à une sélection bien faite, d’obtenir l’année suivante des plantes mieux adaptées à leur climat et plus résistantes aux maladies.


2. Bien choisir ses légumes

Pour être sûr que vos graines soient fertiles, renseignez-vous d’abord sur les espèces que vous avez plantées. Vous trouverez cette information sur les sachets si vous les avez conservé, ou bien en demandant aux personnes ou boutiques qui vous ont fourni vos plants. Si vos graines sont de type F1, c’est qu’elles sont hybrides et ne donneront donc pas de bons résultats.

De manière générale les graines de vos premiers légumes auront de plus grandes chances de réussite à la germination. Mais il est aussi important de récolter les graines à la fin de la saison pour que celle-ci profitent du maximum d’expérience de la plante. Choisissez donc les plus beaux spécimens ayant poussés sur les plus beaux plants. Et ne prélevez bien sûr rien qui viennent d’un plant malade !

Pour les fleurs ou les aromates, attendez la fin de la floraison que le plant se dessèche. Coupez alors les têtes que vous pouvez ensuite égrener ou conserver tels quels dans des bocaux ou enveloppes.


3. Nettoyage

Pour les légumes dont les graines sont entourées de pulpe (tomate, concombre), il est préférable de les faire tremper dans l’eau 48h. De la moisissure va alors se développer et détruire les fibres qui entourent vos graines. Rincez les ensuite dans une passoire à maille fine, et mettez les à sécher.


4. Séchage

Posez uniformément vos graines sur un linge propre en faisant attention à ne pas mélanger vos variétés, vous pouvez dès cette étape réaliser les étiquettes qui accompagneront vos futurs plants par exemple.

Une autre technique de séchage bien connue est celle de l’essuie tout : cette technique consiste simplement à déposer vos graines de manière homogène sur une feuille d’essuie-tout. Quand le papier aura absorbé l’humidité des graines, vous pouvez les récupérer, et si elles adhèrent au papier, stocker les feuilles telles quelles, empilées dans un contenant aéré.


5. Stockage

Vous pouvez conserver vos graines dans le récipient de votre choix, le plus simple étant une enveloppe en papier kraft (que vous pouvez plier vous même). Mais évitez surtout les contenants hermétiques qui risquent de garder l’humidité et donc de favoriser la moisissure. Une fois dans des contenants sur lesquels vous aurez pris soin de nommer vos semences, rangez les dans un lieu frais, sec et à l’abri de la lumière.

Vous pouvez conserver des graines plusieurs années durant (environ 5 ans). Il ne vous reste plus qu’à choisir les plaques de semis et les godets adéquats pour préparer votre prochaine saison de semis.


Partagez vos graines !

Voilà vos graines sont prêtes pour la saison prochaine ! Si vous en avez suffisamment et que vous êtes sûr de leur qualité, vous pouvez en troquer ou en donner à vos voisins et amis jardiniers, ou en déposer sinon dans des grainothèques.

Vous pourrez être intéressé par ceci

Pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.