Actualités

2030…vers le futur du passé

19 octobre 2018

40% de la population Terrestre sera en surpoids en 2030 ! Ca calme… Mais tomber dans l’orthorexie, c’est pas forcément mieux, non ?

Si aujourd’hui, nous en sommes déjà à 30%, dès 2030, la population en surpoids, à l’échelle mondiale, avoisinera, semble-t-il et d’après les scientifiques, les 40%. La raison : la malbouffe avec du ‘trop gras, trop salé, trop sucré’.

C’est clair que depuis la Vache folle, en passant par les lasagnes de cheval, le saumon élevé et traité au florfénicol, les œufs contaminés au fipronil, le lait à la salmonelle pour les nourrissons, les bananes au chlordécone, et on en passe et des meilleurs… Le temps n’est plus à la confiance, ni à la méfiance, mais bien à la défiance ! Défiance de plus en plus grande surtout vis-à-vis de l’agroalimentaire. Et du coup, l’anxiété grandissante provoque des comportements alimentaires quasi-extrêmes, avec le ‘vouloir manger sain a tout prix’ quitte à rentrer dans l’orthorexie ! Quèsaco, que cette bête-là ? Des troubles obsessionnels alimentaires, il en existe, et on a surtout en tête ceux liés à la quantité : manger peu voire pas du tout, ou manger beaucoup voire de façon gargantuesque ! Le trouble  orthorexique, lui, se focalise non pas sur la quantité mais sur la qualité. Du coup, une personne orthorexique, va créer son régime alimentaire de manière très stricte, et le composera d’aliments jugés purs, sains et bons pour la santé ! Et, sans surprise… l’orthorexie engendre de l’angoisse à l’idée de manger de la nourriture jugée mauvaise, au point que des ‘rituels’ se mettent en place.

Mais peut être qu’entre la malbouffe et l’orthorexie, il y a un milieu, non ? En tous cas, ça serait pas mal, parce que l’un ou l’autre, ça fait un peu froid dans le dos. Bon, ben, avec ça, nous voilà bien… Faire un bond dans le futur vers le passé, se réapproprier au bons sens paysan d’avant le tout phyto et revenir aux rituels des saisons, vous dites ?

Vous pourrez être intéressé par ceci

Pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.