Actualités

Locavore de chez locavore

26 septembre 2018

On en cause du locavorisme, cette tendance qui devient aussi un réflexe de bon sens pour la planète, pour le porte-monnaie et surtout pour la santé.

Et puis d’abord, c’est quoi le locavorisme ? C’est tout simplement le fait de consommer de la nourriture qui est produite dans un rayon restreint autour de son domicile. Ca veut dire, par extension, acheter aux producteurs locaux en privilégiant des fruits et légumes frais et de saison, ce qui limite le gaspillage tout en maintenant les populations pouvant vivre de leur métier sur le territoire !

Les avantages ? En étant proche des producteurs, vous savez d’où viennent les produits et comment ils sont cultivés ou élevés, souvent en bio, parfois au naturel. Vous réalisez des économies en achetant en vrac, vous ne payez pas les emballages et suremballages, et vous ne payez pas non plus les frais de transport inclus dans le prix de vente des produits. Vous participez à l’effort collectif écologique, pas de transport des marchandises c’est moins de pollution, pas de plastique d’emballage et suremballage c’est aussi moins de pollution, et ça, c’est bon pour la planète et donc pour la santé !

Mais si vous avez envie d’être ‘locavore de chez locavore’, le meilleur moyen c’est encore de faire votre potager ou une partie de votre production, au jardin ou en pots sur la terrasse et au balcon. Votre supermarché frais et de saison sera juste derrière la porte donnant sur votre espace extérieur. Avec zéro transport, zéro emballage, votre bilan carbone des courses sera juste parfait ! Les légumes et fruits prélevés 20 minutes avant d’être consommés n’auront jamais été aussi frais et bourrés de nutriments parce qu’évidemment vous auriez fait le bon choix de cultiver votre jardin au naturel, sans aucun produit de traitement ni chimique et ni biologique, ceci afin de préserver votre seul vrai capital : votre santé !  Devenir locavore, c’est soigner sa santé et celle de la planète, et devenir ‘locavore de chez locavore’, c’est tout ça avec, en plus, le plaisir d’avoir un espace qui produit de l’oxygène, qui accueille les animaux et qui permet d’avoir un petit havre de paix, juste derrière la dernière porte de la maison.

Vous pourrez être intéressé par ceci

Pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.