Actualités

Les potagers dans la course

4 mai 2017

Vous êtes passionné par le jardinage en particulier le potager ?
Vous faites preuve d’originalité et aimeriez que vos talents soient reconnus ?
Pourquoi ne pas concourir pour le meilleur des jardins potagers ?
L’inscription au Concours National des Jardins Potagers est ouvert jusqu’au 30 juin 2017.
Mais tout d’abord, expliquons un peu en quoi ce concours consiste concrètement.

Quel est le principe de ce concours ?

Depuis 2001, la SNHF (Société Nationale d’Horticulture de France), l’association Jardinot – Le jardin du Cheminot et le GNIS (Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants) organisent le Concours National des Jardins Potagers et en sont le jury.

Ce jury est composé de personnalités du monde technique et professionnel horticole mais aussi d’amateurs avertis sélectionnés pour leurs compétences et leur indépendance.

Le jury présélectionne une quinzaine de candidatures dans toute la France selon certains critères que je vous exposerai tout à l’heure.

Suite à cette présélection, le jury viendra faire une visite d’une à deux heures chez les sélectionnés entre juillet et septembre pour analyser de plus près votre potager. Le jury donnera ensuite ses choix définitifs début décembre suivant plusieurs catégories de jardiniers.

Vous avez donc votre chance quelque soit le niveau en jardinage que vous ayez (mais assez bon pour réussir de belles choses tout de même). Ces différentes catégories sont les suivantes :

  1. Jardinier amateur (vous cultivez un potager dans votre jardin privatif pour vos besoins familiaux)
  2. Jardinier amateur (vous cultivez un potager dans un ensemble collectif de jardins pour vos besoins familiaux)
  3. Votre jardin potager privatif se situe dans un environnement paysager
  4. Votre potager a une vocation pédagogique de votre propre initiative, avec la participation d’associations de jardiniers ou d’autres sociétés d’horticulture.
  5. Les potagers innovants, conçus et réalisés par des particuliers ou des associations. le critère d’originalité peut se porter sur le lieu, la technique, la conception, l’aménagement ou tout autre critère particulièrement atypique.

Les sélectionnés définitifs pourront se voir attribuer le titre de Grand Prix du Concours National des Jardins Potagers dans leur catégorie ainsi que d’autres prix spéciaux. Vous pourrez ainsi vous voir décerner d’une récompense, d’un ouvrage ou même d’un diplôme !

Si vous êtes sélectionné, vous serez convié à Paris pour les résultats au siège de la SNHF à Paris. Une belle occasion de passer un petit week-end là-bas. 😉

Les résultats seront également publiés sur les sites des organisateurs et la revue de l’association Jardinot avec les photos des potagers gagnants.

Comment s’inscrire ?

Pour vous y inscrire, vous devez remplir un formulaire faisant office de dossier pour le jury qui présentera vos intérêts pour le concours et votre potager à travers différentes questions. Ce dossier devra être accompagné de photos de votre « œuvre » et envoyé à l’adresse y figurant.

Comment être sélectionné ?

Comme je vous l’ai dit plus haut, le jury sélectionne les candidats selon certains critères, ces critères les voici :

  • Pratiques de jardinage
  • Connaissance et diversité des plantes cultivées
  • Originalité des espèces par rapport à la région de culture
  • Esthétique (intégration dans l’environnement, originalité du tracé, mariage des fleurs et des légumes…)
  • Mais aussi… la propreté et l’entretien qu’il ne faut pas négliger surtout pour la visite, ça serait dommage si votre potager vaut le coup…

Le jury tiendra par ailleurs compte de la taille du jardin et de la saison.

Intéressé ? Alors commencez à remplir dès maintenant votre dossier en le téléchargeant ici.

Téléchargez le règlement du concours.

Allez ! Si vous êtes intéressé, à vos bêches ! Vous avez jusqu’au 30 juin pour vous inscrire pas plus !

Plus d’informations sur le concours.

Enregistrer

Vous pourrez être intéressé par ceci

Pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :