Que faire en Mars ?

J’ai du pot d’avoir un pot-potager…

20 mars 2018

Le printemps arrive, si, si, c’est le calendrier qui le dit ! N’empêche, qu’il va bien falloir gérer tous ces pots, contenants, potées, vasques et balconnières qui ont passés l’hiver. Que ce soit en intérieur ou en extérieur, ils font un peu grise mine. Qu’à cela ne tienne, l’état des lieux est au programme.

Côté pots cassés, le remplacement est inéluctable même s’il est toujours intéressant de penser au recyclage !  Sinon côté végétaux… Là, la chose est un peu plus complexe !

Entre les annuelles qui ne passent jamais l’hiver puisqu’elles meurent inéluctablement aux premières gelées automnales. Les bisannuelles qui vivent sur deux années puis meurent définitivement, comme le persil. Les plantes vivaces mais gélives qui pourraient vivre plusieurs années sauf qu’elles ne supportent pas nos hivers très froids et du coup meurent dès les premières gelées automnales, c’est le cas des tomates. Ou encore, ces autres vivaces, cette fois-ci rustiques, qui supportent le froid et dont la partie aérienne meure mais dont les racines sortent de leur dormance au printemps et font renaître le végétal, comme la ciboulette, par exemple. Si on a du pot d’avoir des végétaux, il faut déjà cerner la catégorie de chacun d’entre eux pour savoir comment gérer ses pots ! Une fois le tri fait entre les morts et les vivants, il va falloir aviser pour marier les anciens végétaux restés en place aux futurs nouveaux qui ne vont pas tarder à être installé. Le bon sens prend le dessus : les plantes de mi-ombre avec les plantes de mi-ombre comme le persil et cerfeuil. La menthe sera cultivée seule car trop envahissante. Les plantes de plein soleil aux grands besoins d’eau genre tomates et basilic. Les plantes de soleil dont les besoins d’eau sont minimes comme le thym et la sauge. En pratiquant les bons mariages au pot-potager, tout se passe bien, étonnant non ?

Vous pourrez être intéressé par ceci

Pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.