Actualités

Pourquoi la citrouille est un légume effrayant ?

25 octobre 2017
citrouilles effrayantes

Un bonbon ou un sort !

 

Vous allez sûrement entendre cela comme chaque année ce 31 octobre. Cette fête si sinistre qui fait sortir tout môme dehors pour aller vous réclamer des bonbons. Des fantômes, des sorcières, des momies ou encore des zombies taperont sûrement à votre porte, quand ce n’est pas une citrouille !

Mais au fait, savez-vous d’où vient ce symbole de la citrouille à Halloween ? Que l’on trouve toute sorte de monstres effrayants peut se comprendre, mais pourquoi rendons-nous la citrouille elle aussi grimaçante ? et surtout l’un des grands symboles d’Halloween ?

Je vous explique cela tout de suite 😉 .

 

 

 

Les origines d’Halloween

Mais tout d’abord, posons le contexte !

On dit souvent communément qu’Halloween est « encore » un héritage des Etats-Unis, un pur symbole américain lié à la mondialisation comme Coca Cola ou McDonald’s, que ça n’est rien d’autre que commercial. Mais cela est totalement partiellement faux) !

Halloween existe depuis bien avant les Etats-Unis en fait (désolé Christophe Colomb). Certes, Halloween s’est expatriée en France grâce aux Etats-Unis et s’est popularisée depuis les années 1990. Cependant, avant les Etats-Unis, Halloween était bien en Europe puisque cette fête est originaire de la culture celte (l’Ecosse, l’Irlande, ce genre-là vous voyez ?).

Par ailleurs, elle ne date pas d’hier. Elle existe depuis 2500 ans ! Depuis l’Antiquité, ce n’est pas rien. A l’origine, il s’agissait de la fête de Samain. Comme vous le savez sûrement, auparavant, ils n’avaient pas le même calendrier que nous. Le 31 octobre était le dernier jour de leur calendrier. Du coup, le jour de l’an pour eux, c’était le 1er novembre. Logique.

Par la suite, l’Eglise catholique romaine décide de remplacer la fête de Samain par la Toussaint au 1er Novembre. La Toussaint qui se traduit par All Hallows se mélange avec la fête de Samain qui était la veille, formant alors All Hallows Evening (la veille de tous les saints). Cette expression sera plus tard déformée en Halloween. (Il faisait déjà des abréviations à cette époque 😞).

Au milieu du XIXème siècle, beaucoup d’Irlandais commencent à s’exiler en Amérique (Christophe Colomb est passé cette fois), à cause de la Grande Famine. Voilà comment Halloween se retrouve exportée en Amérique elle aussi où elle se popularise pour revenir ensuite en Europe plus forte que jamais 😈.

 

 

Pourquoi une citrouille pour Halloween ?

Cette fois-ci on va être d’accord puisque la citrouille est-elle, bien originaire des Etats-Unis (le symbole du moins). Seulement… les Irlandais n’ont fait que s’adapter à la culture potagère des Etats-Unis en cette saison. Au commencement il ne s’agissait non pas d’une citrouille mais d’un navet. Zoomons sur cette histoire.

Tout commence avec Jack (pas celui de Tim Burton, quoi qu’il s’en est inspiré). Je vous laisse lire sa mystérieuse légende ci-dessous (cliquez dessus pour l’agrandir 😉 ).

 

Ainsi naquit la tradition d’Halloween de se déguiser pour faire peur aux gens la veille de la Toussaint. La référence de la lanterne fût utilisée pour accueillir les défunts qui rendait alors visite ce jour-là. On creusait ainsi les navets pour en faire des lanternes en y plaçant une bougie à l’intérieur. Posées sur les bords de fenêtres, cela permettait aussi de les guider dans la nuit le long des chemins. On leur donnait même à manger ! D’où la tradition des bonbons.

La citrouille remplaça le navet d’une part parce que c’est ce que les Irlandais trouvèrent aux Etats-Unis mais aussi parce qu’elle est plus large et donc plus pratique pour faire office de lanterne.

Chez nous aussi nous avons notre tradition ! En Lorraine, les enfants s’amusaient à sculpter des têtes grimaçantes dans des betteraves car leur récolte signifiait la fin des travaux dans les champs.

Tout comme avec les navets, ils y introduisaient une bougie et les posaient sur les bords de fenêtres pour faire peur aux passants.

Et vous ? Creuserez-vous de la citrouille cette année ?

Dans tous les cas, n’oubliez pas de protéger celles de votre potager avec nos cloches grand volumes 😉 !  »

Sur cette petite actualité culturelle, je vous dis à très vite !

 

Vous pourrez être intéressé par ceci

Pas encore de commentaires, soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire